Se laver les cheveux tous les jours : une bonne idée ? 

En France, 29 % des hommes et 8 % des femmes déclarent se laver les cheveux tous les jours. Cette habitude esAt donc plutôt répandue. Tout comme l’idée selon laquelle utiliser du shampoing au quotidien abîmerait le cuir chevelu. Mais qu’en est-il réellement ? Nos cheveux ont-ils besoin d’être lavés chaque jour pour rester en bonne santé ? L’équipage de La Traversée démêle pour vous le vrai du faux. 

Quelle est l’utilité du shampoing ? 

Cette question peut vous paraître superflue. Elle est pourtant essentielle pour comprendre les conséquences occasionnées par un lavage de cheveux quotidien. 

Naturellement, notre cuir chevelu sécrète une substance grasse appelée « sébum ». Mélangé à la sueur, ce corps gras a pour mission de protéger notre peau des agressions extérieures et de la déshydratation. 

Bien qu’indispensable à notre santé capillaire, le sébum a la fâcheuse tendance à capter les poussières, les bactéries et autres joyeusetés rencontrées. Résultat : les cheveux graissent en un rien de temps ! 

Et c’est là que les propriétés tensioactives du shampoing viennent à notre secours ! Grâce à elles, le sébum se décolle facilement des cheveux pour s’en aller à l’étape du rinçage. Par la suite, les glandes sébacées se mettent à nouveau au travail pour produire ce lubrifiant naturel.

Le danger de se laver les cheveux tous les jours : mythe ou réalité ?  

La question est loin d’être tranchée si l’on en croit les dermatologues et coiffeurs qui s’étripent sur le sujet. 

Selon certains, se laver trop fréquemment les cheveux agresserait notre cuir chevelu. Le shampoing ayant pour mission d’enlever le sébum, le corps en produirait d’autant plus pour compenser cette perte. Résultat ? Nos cheveux graisseraient plus vite, nous donnant ainsi l’envie de les laver encore plus souvent. Un véritable cercle vicieux !

Pour d’autres, le lavage quotidien des cheveux n’est pas déconseillé s’il est fait avec des produits doux. Notre shampoing solide à la fleur d’oranger et à l’huile de jojoba est l’exemple parfait du soin utilisable au quotidien. Son agent lavant, le sodium cocoyl isethionate, est un nettoyant d’origine naturelle qui respecte votre équilibre capillaire.   

Ce qui est sûr, c’est qu’une toilette quotidienne complète implique généralement de prendre une douche. Or une douche consomme en moyenne entre 8 et 20 litres par minute. À l’heure où nos étés sont de plus en plus chauds à cause du réchauffement climatique, est-il encore tenable de vouloir se laver les cheveux tous les jours (sauf exception particulière) ? L’eau est une ressource précieuse, préservons-la ! 

Quelle est la fréquence idéale pour se laver les cheveux ?  

La réponse à cette question dépend de deux choses : votre type de cheveux et votre mode de vie. En croisant ces deux éléments, vous pourrez déterminer votre fréquence idéale de lavage. 

En fonction de votre type de cheveux

Type de cheveux
  • Les cheveux crépus, bouclés ou très secs : ils sécrètent naturellement peu de sébum, on évite de trop les laver au risque de les assécher. Un lavage 1 fois par semaine est suffisant. L’usage d’un shampoing nourrissant est fortement recommandé.   
  • Les cheveux gras : on évite encore plus que d’habitude les cosmétiques à la composition douteuse. Le mieux est d’espacer au maximum les shampoings pour éviter d’agresser un cuir chevelu déjà irrité. Consulter un dermatologue peut réellement aider à améliorer la situation. 
  • Les cheveux fins : parce qu’ils ont tendance à graisser plus rapidement, les conseils à appliquer sont les mêmes que ceux pour les cheveux gras. 
  • Les cheveux colorés : plus ils sont lavés et plus la couleur et la brillance s’en vont. 1 à 2 lavages par semaine suffisent. L’usage de soins conçus pour préserver les pigments est fortement conseillé.  
  • Les cheveux épais : 2 lavages par semaine permettent à ces cheveux de rester en forme. 
  • Les cheveux dits « normaux » : ni trop gras, ni trop secs, ils peuvent être lavés 2 à 3 fois par semaine. 
  • Les cheveux sujets aux pellicules : Un lavage 2 fois par semaine est préconisé. On alterne entre un produit doux et un soin traitant les pellicules. 

Selon votre mode de vie 

Votre mode de vie joue également beaucoup sur le nombre de shampoings à faire chaque semaine. 

Votre activité professionnelle ou sportive

Certaines activités professionnelles mettent à rude épreuve nos cheveux. Les métiers de la restauration, par exemple, ont tendance à imprégner les cheveux d’odeurs de nourriture ou de particules de friture. D’autres professions telles que les peintres, décorateurs d’intérieur, plombiers, agriculteurs ou mécaniciens connaissent également ce phénomène. 

Notez enfin que la transpiration provoquée par une activité sportive peut vous amener à vous laver les cheveux plus souvent.  

Votre lieu d’habitation 

Cela va peut-être vous surprendre, mais les cheveux d’un citadin graissent bien plus vite que ceux d’une personne habitant à la campagne. La grande coupable se nomme « pollution ». Cette dernière fragilise notre cuir chevelu, poussant ainsi nos glandes sébacées à produire du sébum en plus grande quantité. 

Votre alimentation

Une alimentation déséquilibrée peut aussi contribuer à rendre la chevelure grasse. 

Les repas trop sucrés, salés, gras ou transformés doivent être modérés autant que possible. Privilégiez des aliments bruts, riches en fibres et en nutriments ! 

Votre état de santé 

Dérèglement hormonal, stress, choc émotionnel ou maladie : les causes d’un excès de sébum sont nombreuses. Se laver les cheveux tous les jours peut être nécessaire dans certaines situations. 

Nos astuces pour espacer les shampoings 

Vous aimeriez espacer vos shampoings tout en gardant une chevelure légère et saine ? Voici quelques habitudes à adopter pour vous y aider : 

  1. Choisissez avec grand soin vos cosmétiques : préférez les produits sans perturbateurs endocriniens et contenant des ingrédients non toxiques. Pour cela, aidez-vous d’applications mobiles gratuites telles que Quel Cosmetic ! Ainsi, vous pourrez facilement repérer les produits contenant des substances indésirables.  
  2. Cuisinez des plats sains et riches en vitamine B : cette dernière régulerait la production de sébum.   
  3. Évitez de vous toucher les cheveux : attachez-les si la tentation est trop grande. 
  4. Nettoyez votre brosse à cheveux régulièrement.
  5. Limitez l’usage du sèche-cheveux ou du lisseur. 
  6. N’utilisez les shampoings secs qu’en dépannage : bien que pratique, ils irritent le cuir chevelu.  

La team de la Traversée espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair ! Désormais, vous savez que le sébum n’est pas à combattre coûte que coûte et que sa production varie d’un individu à l’autre. Pour trouver la routine capillaire qui vous convient, n’oubliez pas de prendre en compte votre type de cheveux et votre mode de vie. À la recherche de cosmétiques solides sains et écologiques ? Montez à bord pour découvrir notre boutique ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fermer
Fermer

S'identifier

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Aucun produit dans le panier.



Currency